Blaze.

Ligne graphique pour une marque de vêtements fictive, crée et développée en Suisse.

Blaze est une marque de vêtements pour hommes fictive. Le principe de cet exercice était de créer un simple logo. Après l’avoir fait, j’ai décidé de la décliner sur différents types de supports, afin d’avoir un meilleur aperçu de la ligne graphique globale. C’est aussi à ce moment-là que j’ai crée ma première maquette de site web. 

Le mot d’ordre de la marque Blaze est la personnalisation. Il est possible de modifier plusieurs détails sur chaque type de vêtements, comme la couleur, la sérigraphie et même le matériau dans certains cas.

Afin de jouer sur la communication, j’ai aussi créer un #hashtag spécifique à la marque, afin de promouvoir le style crée sur tous type de social network.  

Projet fictif réalisé durant ma deuxième année à l’EDLausanne

Publicités

EcoLeaf

Logo pour un mouvement écologique.

Identité visuelle crée dans le but de sensibiliser le jeune public (particulièrement les adolescents) à l’écologie et l’environnement. Il fallait créer un logo et l’intéger dans des élements ecologiques, afin de rester au maximum dans le thème.
Projet fictif réalisé durant ma deuxième année à l’EDLausanne.

 

Edita

Ligne graphique pour une convention d’artistes fictive sur Lausanne.

Création d’une ligne graphique pour une convention d’artistes indépendants fictive se déroulant à Lausanne en 2014.

Projet fictif réalisé durant mon année préparatoire. Ici, le but était de créer une ligne graphique (surtout le logo) sans utiliser l’ordinateur dans un premier temps.

 

 

Material Font

Création d’une police de caractères avec divers matériaux.

Création d’une police de caractères avec divers matériaux.

Projet réalisé lors de mes études à l’Ecole Dubois Lausanne, en année préparatoire. Le brief était la création d’une oeuvre typographique à la main, contenant toutes les lettres de l’alphabet latin (majuscule ou minuscule, au choix).

La particularité de ce projet était la création d’une police en s’inspirant d’une police romane, avec comme surface une feuille au format A3 qui devait être remplie intégralement.
La manière d’y parvenir était à choix (feutres, encre, peinture, matériau,…).